Bientôt une version « woke » de l’affaire Oussekine, produite par Disney+ ?



La firme américaine s’est récemment distinguée pour ses positions « Woke » et sa pratique zélée de la « Cancel Culture ». Après avoir dénoncé le caractère raciste de « Dumbo », « Peter Pan » et les « Aristochats » et accusé « Blanche neige » de promouvoir la « culture du viol », elle vient de confirmer travailler sur une série consacrée à une « bavure policière » en France.


Pour cela, elle a confié au réalisateur Antoine Chevrollier et à la romancière Faïza Guene le soin de réaliser une mini série sur l’affaire Malik Oussekine. En 1986, alors que des mouvements et des manifestations étudiantes se multiplient pour dénoncer le projet de réforme de l’Université porté par Alain Devaquet, Malik Oussekine, meurt des suites des coups portés par deux policiers dans la nuit du 5 décembre 1986.


Depuis le succès du mouvement Black Lives Matter, Disney multiplie les signes de soutien aux organisations de « justice sociale » : soutien à Black Lives Matter sur les réseaux sociaux, don de 5 millions de dollars aux associations de « justice sociale », et gages réguliers accordés aux tenants de la « Cancel Culture ». Il y a fort à craindre que cette mini série s’inscrive dans cette veine et vienne nourrir les discours anti-police, à partir d'un drame vieux de 35 ans.


To be continued

58 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance