Globule noir, des indigénistes en blouses blanches

« Recherche infirmière racisée pour soins à domicile », cette annonce apparue au coeur de l’été a attiré l’attention des médias sur « Globule noir », un collectif de « soignantes racisées afro-descendantes », qui s’auto-décrit comme luttant contre « la négrophobie et les discriminations au sein des institutions hospitalières ».


Ce collectif, influencé par les théories décolonialistes et notamment par le concept de « racisme systémique », milite pour « l’orientation des patients racisés vers des soignants non blancs », allant, pour cela, jusqu’à établir et diffuser une liste de soignants racisés.


Les membres de ce groupe accusent l’ensemble des soignants blancs de véhiculer une forme plus ou moins consciente de racisme. Il convient, selon eux, de les ostraciser, ou au moins de proposer une alternative racisée à cette médecine « blanche ».


Ce type d’initiative a été dénoncé par de nombreux personnels de santé. L’ordre des médecins et celui des infirmiers ont été saisis, ce qui a aboutit à la fermeture du compte Twitter du collectif qui continue malgré cela son activité, notamment sur Instagram.


Un combat repris par un syndicat de médecins


Cette polémique a incité le syndicat national des jeunes médecins généraliste (SNJMG) a sortir du bois. Dans une série de tweets et dans un communiqué du 8 août 2020, il affirme son soutien à Globule noir




et dénonce, à sont tour, le racisme médical :


Il a été ainsi montré comment la plupart des praticiens sont porteurs de "préjugés qu’ils héritent des représentations ethniques qui imprègnent la société française dans une histoire et une actualité qui construisent des Eux et des Nous.

Reprenant les concepts décolonialistes, le SNJMG conclut :


Du fait de l'aspect systémique des discriminations, et de leur ancrage dans un organisation sociale raciste, nous avons conscience que notre syndicat ne parviendra pas seul à mettre un terme aux inégalités de santé. Notre priorité, en tant que médecins, est de protéger la santé de toute la population. Cet objectif est indissociable d'une lutte politique, s'attaquant à la racine de la hiérarchie sociale raciste.
Nous renouvelons notre soutien aux luttes antiracistes actuelles.

Sic !




sources

https://www.valeursactuelles.com/societe/globule-noir-un-groupe-de-soignantes-racisees-recrute-des-infirmieres-non-blanches-122322


https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/globule-noir-les-ordres-medecins-et-infirmiers-veulent-des-sanctions


http://www.snjmg.org/blog/post/racisme-en-sante-au-dela-des-postures-ideologiques-une-realite-scientifique/1798


194 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance