Le mot humanité doit être banni du dictionnaire car il conspire contre la féminité


C'est la thèse que soutient un journaliste du Nouvel Observateur dans un article publié le 13 novembre 2020.


On y apprend que le terme « humanité » vient du mot latin « homo », de telle manière que son étymologie est « foudroyante, patriarcale, jupitérienne ». Et tant pis si l’auteur explique lui-même en introduction que « homo » désigne l’être humain alors le latin de « mâle » est « vir ». Il faut dire qu’il ne relève pas non plus le genre féminin du terme honni.

Suit un long galimatias consacré à la démonstration selon laquelle le mot humanité permet d’exclure définitivement la femme de celle-ci en lui déniant toute possibilité d’évolution, d’éducation et de culture.

La conclusion tombe, comme un couperet : après la féminisation des titres et métiers et l’écriture inclusive ou épicène, il faut passer à une autre étape et supprimer purement et simplement le mot humanité de notre langage.

233 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance