Norrie May-Welby, la première personne de "genre neutre"




Ni homme, ni femme, Norrie May-Welby a réussi à devenir la première personne de genre «neutre» officiellement reconnue.


Né homme il y a 59 ans, devenu femme à 28 ans, Norrie May-Welby était aussi malheureux/se en tant que femme qu’en tant qu’homme.


Norrie, qui se voit comme « anarchiste androgyne » explique ainsi : « Les concepts d’homme et de femme ne me correspondent pas, la solution la plus simple est de n’avoir aucune identification sexuelle ».


Il/elle n'hésite pas à stopper son traitement hormonal pour devenir «neutre», faisant de son propre corps l'argument principal de son combat. Elle demande alors à des médecins de constater l'impossibilité de déterminer son genre.


Norrie gagne ainsi le 31 mai dernier sa bataille juridique après 3 ans de procédures judiciaires. Il/Elle voulait faire annuler l’obligation qui existait sur les certificats de naissance, de mariage et de décès de s’enregistrer soit comme étant de sexe masculin ou féminin. L’Etat de Nouvelle Galle du Sud (Australie) lui donne raison et désormais il/elle peut se faire enregistrer comme de sexe « non spécifié » .


Emily Christie, l’une des avocates de Norrie, se félicite : « C’est la première décision qui reconnait que le sexe n’est pas binaire. Il n’y a pas seulement des « hommes » et des « femmes » . Et cela va avoir des répercussions sur la loi et sur les documents légaux ».

Norrie expliquait déjà en 2012 dans une interview : « Je suis une composition de sexes et diversité de genre. […] Je ne m’identifie pas comme homme ou comme femme. Je suis un humain, je suis féminin-e et masculin-e ».





173 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance