Un acteur blanc peut-il doubler la voix d'un acteur noir ? Mathieu Madénian réagit à la polémique


© Pixar

Le long-métrage d'animation des studios Pixar, Soul, est sorti sur Disney + le 25 décembre dernier. Le personnage principal est un musicien afro-américain. Jusqu'ici tout va bien.

D'ailleurs, comme l'indique Phylicia Rashad, la doublure du personnage de la mère du héros : "Ce film est écrit par Kemp Powers qui est un homme noir, et il a écrit ce qu'il savait. Il a écrit la vérité de ce qu'il sait." Le film avec un personnage principal afro-américain écrit par un homme noir. Ouf.


Alors quel est le problème ? Le problème, c'est que dans plusieurs pays européens, les doublures de ce personnage afro-américain sont réalisées par des comédiens blancs. Sur les réseaux les critiques pleuvent. Le fait qu'un blanc surfe sur le travail, la notoriété ou la culture d'un homme noir est considéré comme de l'appropriation culturelle.


Les militants français ne voulant pas rester sur la touche, ils en ont profité pour déterrer une veille polémique en ciblant la voix française de Morgan Freeman. Ils reprochent à Benoît Allemane, cet acteur qui double la star hollywoodienne depuis 30 ans... d'être blanc.


Peut-être faudrait-il leur dire que le propre du racisme, c'est, justement, de traiter quelqu'un en raison de son appartenance ethnique ?...



Mathieu Madénian, humoriste français, a rebondi sur ces polémiques avec beaucoup d'humour. Nous vous laissons apprécier :



63 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance