🔴 Libérer l'espace public des statues d'Hommes blancs



Françoise Vergès appelle à libérer l’espace public de la présence des hommes blancs en déboulonnant leurs statues.


Malgré ces liens avec le Parti des Indigènes de la République, cette universitaire très militante gravite dans les sphères proches du pouvoir. Elle est notamment membre du conseil scientifique de la Fondation pour la Mémoire de l’esclavage présidée par l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault.


Dans une tribune, qu’elle a publiée sur Révolution permanente, la plateforme internationale du communisme révolutionnaire, elle tente de cautionner les sabotages et les actions de vandalisme qui ont été commises contre plusieurs statuts en France :


« Déboulonner/démanteler les statues » d’hommes blancs est juste, car ils ont conçu, conceptualisé, encouragé, organisé, la traite, l’esclavage et la colonisation, et dès lors, justifié la déportation d’Africain.e.s, leur mise en esclavage et leur statut « d’objet », autorisé l’exploitation, la torture, et la mort des corps et des ressources, fait du ventre des femmes noires un capital, interdit qu’iels fassent famille, imposé le Code Noir, le Code de l’indigénat, le vol, le pillage, détruit des villes, des universités, des temples, au nom d’une civilisation « supérieure » L’espace public doit être libéré de leur présence. »

Dans ses écrits, elle martèle que le racisme est structurel, qu’à ce titre il nourrit nos institutions, notre culture et notre histoire et contribue à maintenir la soumission à l’Homme blanc.

« Le racisme structurel a été tissé dans la vie quotidienne de la société française, il a été naturalisé et, pour la grande majorité des Français.es, il a fait partie de l’ordre des choses. »

Pour elle, le fait que 71 % des Français soient opposés au démantèlement des statuts constitue la preuve même de l’existence de ce racisme structurel.


La démonstration est simple : si vous n’êtes pas d’accord avec les thèses décolonialistes, si vous n’êtes pas favorables à la réécriture de l’histoire de France, c’est que vous êtes atteints par ce racisme structurel. CQFD


Voilà, comment les «décolonialistes » essaient de culpabiliser leurs opposants !


30 vues0 commentaire

Aidez nous à financer nos actions et nos travaux

en toute indépendance